Pour son retour au Printemps de Bourges, Shaka Ponk a enflammé le public du W ce vendredi soir avec son rock qui fait vibrer les tripes et son énergie époustouflante.

Comme d’habitude, Frah et Samaha Sam au chant et leurs petits copains de scène ne se sont pas économisés. Pendant une heure trente, Shaka Ponk a fait sauter le public à renfort de gros riffs et d’imageries vaudous ou futuristes,  projetées sur des immenses écrans. Et bien sûr, de slams dans la foule dont Frah rafole tant.

 Mention spéciale au circle pit lancé par Frah autour de lui-même depuis le milieu de la salle, qui sentait bon les festivals de metal.